From zero to hero

Mercredi 28 novembre 2012  (Abbes)

Nous avons démarré il y a quelques jours un autre type d’enseignement – toujours en Anglais bien sûr. Il s’agit d’un enseignement élémentaire pour le futur personnel du Training Center. En effet ce Centre va fonctionner comme un centre de formation avec possibilité de loger et de manger sur place ; il y a en tout 28 chambres doubles et le réfectoire peut bien accueillir une centaine de personnes.

FTC staff in class

L’équipe permanente se compose de trois groupes : le groupe de la cuisine (le cuisinier, deux serveurs et deux aides cuisines), le groupe de nettoyage (trois femmes de charge et le responsable du lavoir), et le groupe de maintenance (électrique, mécanique, achats). Les connaissances d’Anglais sont très variées, certains d’entre eux ont suivi plusieurs années de cours (mais ont eu rarement l’occasion de parler l’Anglais), d’autres ne savent même pas lire le Bangla.

Nous avons donc démarré par les mots et les phrases de tous les jours que l’on rencontre dans tous les guides touristiques : Good morning, how are you ? I am fine, thank you, etc. Mais après il fallait travailler le champ lexical d’un hôtel et d’un restaurant : I need a new bed sheet, I want a cup of tea, where is my key, etc. Et pour démontrer qu’ils / elles ont tout bien compris, nos étudiants doivent en faire la preuve en nous montrons les objets.

Tous les jours de 9:30 à 10:30 nous rassemblons donc l’équipe et nous travaillons avec eux. Pour les uns c’est un cours plus axé sur le vocabulaire et la prononciation ; pour les autres c’est un apprentissage pénible des nouveaux sons qu’ils n’ont jamais prononcés avant et qui ne se retrouvent même pas dans leur langage (qui ne se rappelle pas les débuts difficiles du « th » en Anglais).

Comme les enseignants et les superviseurs, cette équipe est aussi avide d’apprendre l’Anglais : dans tous les coins du Centre nous entendons répéter des voix « I am fine » , « good morning »…

Pillow, blanket or bed sheet ?

Nous comptons poursuivre ce cours tous les jours, régulièrement. Et depuis aujourd’hui nous constatons même les premiers résultats.

A few days ago we started a new kind of training – in English of course. It is an elementary training for the future tenants of the Training Centre guesthouse. These premises will be run as a training facility and a guesthouse, offering the possibility for sleeping and eating. There are 28 double rooms and a dining room for up to 100 people. 

The permanent team covers 3 areas: the group around the kitchen (includes the cook, two waiters and two kitchen assistants), the cleaning group (three women and the laundry manager), and the maintenance group (electrical, mechanical and purchasing)

Their English knowledge is widely spread: some of them followed several years of English classes in secondary school (but had no more occasions to speak it), others cannot read, even not in Bangla.

So we started with the general words and sentences that one can find in all the tourist guides: Good morning, how are you ? I am fine, thank you, a.s.o. Afterwards we worked on the more specific words of a guesthouse / hotel vocabulary : I need a new bed sheet, I want a cup of tea, where is my key, a.s.o. To check that our students understood the lesson, they had to show us the objects.

Each day at 9.30 am we call up the team and we gather in the class room. For some of them it is a lesson on vocabulary and pronunciation, for others it is a difficult learning process for sounds they never uttered before and which do not exist in their mother language (who does not recall the difficult beginning with the famous « th » sound in our first English class ?)

As previously seen with teachers and supervisors, this team is also eager to learn English. When we walk through the Centre we hear whispering around every corner « I am fine » , « good morning », …

We will continue these morning lessons each day we are at the Centre. Today we noticed the first encouraging results.

Advertisements

One thought on “From zero to hero

  1. Muriel Pescatore

    Enfin je trouve le temps de lire un peu ce que vous devenez. Cela me paraît passionnant et vous avez l’air comblés. Tout est donc pour le mieux … Bons baisers d’un Grand-Duché aux températures glaciales ! muriel

    Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s