Teachers training à Gaibandha

Jeudi 7 février 2013

Les instits du district de Gaibandha viennent de nous quitter pour rentrer sur leur char et rejoindre leur famille. Le training s’est très bien passé. En fait , ce n’est que la deuxième fois que nous les avons rencontrés et c’est dommage. En décembre, il n’y a jamais de follow up training prévu et en janvier, c’est la rentrée, et tout le monde est très occupé.

Telling the time!

Telling the time!

Le programme de cette rencontre était un peu plus chargé que celui de la dernière fois, et aussi plus poussé. Plus poussé dans la mesure où nous avons travaillé sur la prononciation comme la dernière fois, mais aussi sur la grammaire, et surtout sur la syntaxe anglaise qui est très différente de la leur.

Ce qui est surprenant, c’est que les instits ne sont pas du tout inquiets en ce qui concerne les nouveaux manuels. Bon, d’un côté c’est une bonne chose. De toute façon il faut faire avec, pas la peine d’être découragés. Avec les aléas qu’ils connaissent dans leur vie quotidienne, cette confiance est certainement vitale. D’un autre côté, il est important qu’ils soient conscients de ce que les nouveaux manuels exigent d’eux une bonne préparation étant donné que l’approche des bouquins est différente. Le projet Listen2Learn est venu au bon moment!

distribution des portables

distribution des portables

Au programme aussi, la distribution des portables comme nous l’avons fait il y a deux jours à Chilmari.

Dans le prochain post nous vous décrirons plus en détail le projet, tel qu’il se présente pour le moment.

 

 

Dans notre post précédent, nous avions déjà dit que c’était formidable de voir le FTC animé.

déjeuner en famille

déjeuner en famille

Il y avait 35 instits et bon nombre de femmes avaient amené leurs enfants. Pendant les leçons, les petits jouaient entre eux, se baladaient dans le centre avec leurs frères et sœurs et étaient gardés soit par leurs aînés soit par la grand-mère ou leur tante.

 

 

Les petits :-)

Les petits 🙂

Aux heures de repas ils retrouvaient leur mère et ils et ils mangeaient ensemble. L’ambiance était très bonne.

Au début, les instits étaient un peu timides vis-à-vis de nous, gênés aussi parce que leur anglais n’est pas très bon, ils sont devenus de plus en plus hardis et finalement nous avons beaucoup parlé et ri ensemble.

 

bonne ambiance

bonne ambiance

 

 

 

 

 

 

Les instits du district de Gaibandha sont plus réservés que ceux de Kurigram. A Kurigram on chante et on danse ensemble, ce qui a créée très rapidement des liens. Aux instits de Gaibandha par contre, il leur faut un certain temps pour sortir de leur réserve. Mais une fois qu’ils sortent de cette réserve les relations sont chaleureuses!

Les participants du training

Les participants du training

 

 

 

 

 

 

Demain, nous partirons pour Dhaka. Mais avant, il faudra encore charger une quarantaine de cartes mémoires pour les portables des instits et superviseurs de Raomari et ceux du sud.

A Dhaka, nous nous occuperons de notre visa pour les trois dernières semaines. Croisez les doigts pour nous!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s