Visite chars Batikamari et Nawshala

Mercredi 20 février 2013 (Catherine)

Hier et aujourd’hui nous avons visité deux écoles sur deux chars différents pour aller voir les instits.

Départ dans la brume

Départ dans la brume

Hier matin, nous sommes partis assez tôt et le temps était encore très brumeux après deux jours de pluie (et oui, il pleut parfois au Bangladesh même si ce n’est pas la période des moussons) et il faisait encore assez froid. Ensemble avec Anwar, le district Education Manager de Gaibandha, Salam et Shawon, deux des superviseurs et Murad, le Education Manager au Head Office à Dhaka, nous avons embarqué au Balashi ghat pour nous rendre au char Batikamari.

Embarqués sur le bateau

Embarqués sur le bateau

Mais nous n’étions pas seuls à bord. Les bateaux de Friendship fonctionnent comme des navettes qui prennent plusieurs passagers et les déposent ensuite sur les différents chars.

1ere escale de la navette

1ere escale de la navette

 

 

 

 

 

 

Les superviseurs se rendent quasiment tous les jours sur l’un de leurs chars. Salam par exemple est responsable de la supervision de 4 écoles. Presque tous les matins, et par tous les temps il se rend tôt au ghat pour prendre l’un des bateaux. Hier, le trajet nous a pris une petite heure. Mais aujourd’hui par exemple nous avons mis trois heures pour arriver à Nawshala. Et il faisait beau. plageIMG_1025Imaginez ces voyages en janvier quand il fait froid ou à partir du mois d’avril quand il pleut! Ce n’est pas toujours une partie de plaisir. Et pourtant ils ne se plaignent pas. Mais Salam n’est pas le seul à visiter “ses” écoles, il en partage le contrôle avec deux ou trois autres superviseurs qui s’y rendent aussi régulièrement que lui. Les instits sont donc étroitement encadrés. Ceci est très important pour le bon fonctionnement des écoles: il y a à la fois support et contrôle!

Hier donc, on est allés à Batikamari. Nous avons tous les six débarqués sur le même char, mais Shawon s’est rendu à pied à une autre école, il avait encore une demi-heure de marche devant lui alors que nous n’en avions que pour une dizaine de minutes.

Abbes l'instit

Abbes l’instit

Pour Murad, c’était la première visite d’une école Friendship, puisqu’il est fraîchement recruté et vient de remplacer Enam. Visiter une école, c’est toujours un grand bonheur pour nous. Voir les instits motivés et les étudiants avides d’apprendre, c’est formidable! Le tout avec beaucoup de discipline et de rigueur.

Training: How are you?

Training: How are you?

Avant et après les cours, les étudiants se rassemblent devant l’école, font quelques exercices physiques, chantent l’hymne national et répètent la promesse de servir le pays. (Il faut se souvenir que les Bangladeshis sont extrêmement fiers de leur indépendance qui est encore toute jeune). A première vue, tout cela peut faire un peu exercice militaire, mais cela permet à ces enfants d’apprendre à être disciplinés et organisés, le tout dans un cadre bienveillant.

Nous avons pu suivre quelques cours et surtout nous avons pu voir quel usage les enseignants font des hauts parleurs en classe.

Conversation en anglais

Conversation en anglais

Cela nous permettra de mieux préparer notre prochain training. Les portables et hauts parleurs sont une aide précieuse, mais, comme nous l’avions d’ailleurs prévu, il faudra initier les instits à les utiliser plus pertinemment en classe. Les superviseurs ont déjà suivi cette formation. De leur côté ils vont aussi épauler les instits.

En attendant la navette fluviale

En attendant la navette fluviale

Nous avons pris un autre bateau pour rentrer, une navette fluviale qui transporte aussi bien les habitants des chars que du matériel, du foin, des machines, des bicyclettes etc…

Nous sommes arrivés vers quatre heures de l’après-midi. La journée n’était pas encore terminée pour les superviseurs. Après la visite d’un char, ils se rendent au bureau pour écrire leur rapport et faire les travaux administratifs qui s’imposent.

la flotte des taxi boats

la flotte des taxi boats

Aujourd’hui nous sommes partis pour le char Nawshala avec le soleil dès le petit matin.

à ce soir...

à ce soir…

Traversée de l'eau Salam
Traversée de l’eau.  Salam

Avec nous au départ deux infirmières de Friendship que nous avons déposées sur un char après une heure de voyage, deux autres collègues qui nous ont quittés au bout de deux heures.

Un peu avant midi (trois heures de trajet) nous avons quitté le bateau et nous avons fait le reste à pied en traversant ça et là quelques bras morts du Jamouna.

Traversée de l'eau Abbes

Traversée de l’eau Abbes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Même joie de retrouver les instits que la veille. Ruhul, que nous connaissons déjà un peu mieux nous a fait une belle surprise. Nous l’avons entendu lire des extraits du manuel à ses élèves de la 4e classe.

Ruhul, futur champion en anglais

Ruhul, futur champion en anglais

Manifestement il s’était bien préparé pour sa leçon en écoutant l’enregistrement sur son portable à la maison. Sa prononciation était nettement meilleure et les élèves ont su très bien répéter ce qu’il disait. Pour nous c’est une vraie récompense! Nous avions entendu Ruhul parler l’anglais il y a d’ici 4 mois, et le progrès est incontestable. Il en est fier, et il a bien raison. Nous sommes tout à fait conscients du fait que tous les instits ne s’habitueront peut-être pas aussi vite que Ruhul à cette nouvelle manière de travailler. Mais si lui a pu faire autant de progrès, les autres pourront suivre cette évolution. Utiliser un nouveau support en classe, surtout un support technique, constitue toujours un défi. Bon nombre d’entre nous ont bien eu des appréhensions lorsqu’il a fallu se servir pour la première fois d’un rétroprojecteur, ou faire une présentation power point?

Ce qui nous a également frappé aujourd’hui c’est le programme que les instits ont à assurer pendant la journée.

Correction des devoirs

Correction des devoirs

Le matin, l’école commence à 10.00 heures avec les petites classes. L’instit assure son cours en prés-scolaire, 1ere ou 2e classe jusqu’à 12.30 heures. Les élèves des classes 3, 4 et 5 arrivent à 12.30 pour le rassemblement (exercices, hymne, promesse). Ensuite, les petits partent à la maison tandis que les grands ont cours de 13.00 à 16.30. Ruhul nous a dit qu’entre les deux postes, il mangeait. Et bien on ne l’a pas vu manger! Probablement il apporte un petit snack, mais en tout cas il n’a pas de temps à perdre.

Vers deux heures, nous avons pris le chemin du retour, on avait encore quelques heures de bateau devant nous.

Demain, c’est le International Mother Language day et il n’y a pas de cours. Ni après-demain, puisque c’est Vendredi. Pas de char à visiter donc. Par contre trainings à préparer. Mais dès que nous pourrons, nous reprendrons le bateau.

Depuis quelques jours, Marc et Patrick sont dans le pays pour le projet Agriculture ainsi que pour le projet Electrification de quelques chars, projet sur lequel Abbes travaille aussi en partie. Nous n’avons pas encore pu les rencontrer puisque eux sont très occupés et nous aussi. Pour le moment ils sont encore sur le EFH avec Runa et Nicolas, mais probablement nous nous verrons demain, sinon après-demain au Training Centre 🙂

Sorry, no translation today, it’s getting late … 🙂

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s