Train and dance in Kurigram

Jeudi 8 novembre 2012

 

Catherine

 

Nous avons passé deux merveilleuses journées à Kurigram. Et ce n’est pas encore fini, il nous reste demain matin. Nous avons bien travaillé avec les instituteurs et les inspecteurs : tout comme à Gaibandha, la motivation est très grande, l’enthousiasme débordant, la volonté de s’améliorer ardente. C’est ce qui explique les progrès qui sont frappants. Ils ont raison d’être fiers d’eux. Evidemment cela nous rend heureux nous aussi. L’ambiance est très bonne. Comme à Gaibandha les instits étaient assez timides au départ, surtout les femmes, mais très rapidement ils se sont tous sentis très à l’aise.

 

Quelques femmes ont emmené leurs enfants pour ces trois jours de formation. Elles n’ont personne sur leur char pour les garder chez elles, donc elles viennent avec les petits. Très souvent, l’ainée garde les petits. Ces filles qui n’ont que sept ou huit ans, sont déjà de vraies petites mères pour leurs frères et sœurs.

 

Au cours de la journée, toute une classe d’écoliers est venue nous voir. Ils étaient très curieux. Des étrangers, ils n’en voient pas tous les jours. Là encore : la timidité du début a très vite disparue et quand on a commencé à les prendre en photo, ils étaient ravis !

Nous avons écrit qu’à Gaibandha nous avons chanté. Et bien ici à Kurigram, nous avons aussi dansé ! Et nous avons dansé beaucoup ! (Après avoir fini nos leçons bien sûr !) Cela fait tellement de bien ! Nous qui adorons danser, nous sommes vraiment comblés. Presque tous les hommes dansent quelque soit leur âge où leur position. Pour les femmes, c’est un peu plus difficile. Elles n’ont pas l’habitude de danser avec les hommes, si elles dansent, elles dansent entre elles. Mais j’ai été très contente de convaincre l’une ou l’autre de danser avec moi.
Hier, nous n’avions que mon iphone et les hautparleurs dont nous nous servons pour faire passer les leçons que nous avons enregistrées. Mais ce matin, l’un des inspecteurs a apporté son harmonium et ensemble avec un copain qui a fait de la percussion ils ont animé tout le groupe. Qu’est-ce qu’on a dansé ! Qu’est-ce qu’on s’est amusés ! Je ne saurais décrire le bonheur que j’ai ressenti aujourd’hui. Allez voir les photos de la galerie, je crois qu’elles disent plus que tout ce qui pourrait être dit !

We had two marvellous days in Kurigram. But it’s not yet finished; we still have some time tomorrow morning. We had a good training with the teachers and supervisors: just like in Gaibandha, the motivation was great, the enthusiasm unbridled, the will to improve, fervent. That’s why their progress is so striking. They can be really proud. Of course, this makes us happy as well. The atmosphere is so good. Like in Gaibandha, the teachers were a little bit shy at the beginning, especially women, but rather quickly they felt more than ok.

Some women took their children along for this training. They don’t have anybody on their char who could take care of them, so they just keep the kids with them. Often, the eldest ones take care of the small ones. These girls aged seven or eight are already little mothers for their brothers and sisters.

During the day, pupils of a class came to visit us. They were very curious. They don’t have the opportunity to see foreigners very often. The shyness of the beginning disappeared very soon and when we started to take pictures, they were delighted!

We wrote in a previous post, that in Gaibandha we sang songs. Well, here in Kurigram, we also danced! And we have been dancing a lot! (After the lessons of course!) It felt so good! You know that we love both of us dancing, and we were delighted. Almost all the men danced whatever their age or their position was. As to the women, it’s a little bit more difficult. They are not used to dance with men; if they dance, it’s among women. But I was very happy to convince one or the other to dance with me.
Yesterday, we only had my iphone and the speakers that we use for the recording of our lessons. But this morning, one of the supervisors brought his harmonium and together with a friend who played the drums, they entertained the group. We danced so much; we had so much fun. I could not describe the happiness I felt today! Go and have a look at the picture gallery because I think, that pictures speak more than words!

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s